( 7 décembre, 2014 )

La Citadelle et le Palais Sans Souci

IMG_0011 (2)

 

Si Paris a sa tour Eiffel, Rome son Colisée et Francfort sa… saucisse, Cap Haïtien a sa Citadelle.

Depuis notre arrivée, nous la voyons parfois, au loin, cachée derrière une brume de chaleur ou quelques nuages bas.
Mais elle est bien là, trônant au sommet du plus hauts des monts, à quelques encablures de Cap Haïtien.

Olfeul nous amène là-bas tous les 4 (avec les 2 allemandes). Une petite heure de voiture vers le sud du Cap, direction Milo – jolie petite bourgade colorée – et son joyau historique et… touristique.
Heureusement que le pick up est costaud, avec ses 4 roues motrices, et Olfeuil bon pilote, parce que la cote finale sur un sentier sinueux, rocailleux et très accidenté n’était pas évidente du tout.
Une fois les entrées réglées et le guide Patrick embarqué (70 dollars US quand même, pour 4, guide compris), nous arrivons au 2ème parking. Olfeuil nous attendra ici à côté de la voiture au milieu d’autres guides et vendeurs de souvenirs.
Il reste le petit raidillon d’une bonne demi heure à faire, à pied, avant d’entrée dans la Citadelle. Quelques maisons isolées et villageois de la montagne sourient à notre passage, pour les plus sympathiques, ou nous dévisagent, pour les autres.

Là-haut

IMG_0021

 

Ca y est, nous la devinons se détachant de plus en plus clairement de la brume montagneuse : la Citadelle fortifiée du Roi Christophe !
Nous sommes à 970 mètres d’altitude. L’air y est plus frais qu’au Cap.
Construite à la mort de Dessalines, en 1805, dominant le Cap et la vallée, pour contrer d’éventuels attaques ennemies.

Rappelons qu’il y a plus de 200 ans, le sentier final et ses 40 minutes de marche était emprunté des centaines de milliers de fois par hommes, chevaux et charrettes chargés comme des mules des tonnes de pierres nécessaires à la construction de l’édifice !
Respect.

Une porte en bois clouté, refaite récemment à l’identique de l’originale posée plus loin, nous accueille.
Quelques couloirs sombres et plusieurs bâtiments militaires franchis, nous découvrons la vue. Une vue à 360° à couper le souffle ! « Haïti l’île verte et vallonnée » devrait-on l’appeler.
Nous dominons chaque côté. Les nombreux canons de fonte et bronze, pillés aux anglais, sont positionnés. Les milliers de boulets empilés. Les soldats au garde à vous.
Impossible d’approcher. Oui, la forteresse est bien gardée !

Attention aux boulets !

IMG_0034    IMG_0049 (2)

Si bien d’ailleurs qu’aucun envahisseur français ne viendra tenter de reprendre cette partie d’Haïti, symbole de défaite tricolore.
Personne ne viendra troubler le sommeil du roi et de la reine.

Bien protégé par sa Citadelle fortifiée, le roi s’était fait construire un palais pour sa femme et lui, plus bas, (près du parking et notre bon Olfeuil),
Il y a là tout le confort : une cour centrale, les appartements de Madame à part, ceux du roi avec sa chambre au 3ème, des écuries, un hôpital et même une piscine réservée à Madame…

IMG_0092 (2)

Un vrai Petit Versailles ! D’ailleurs, on dit que Christophe a repris le style versaillais pour construire sa façade principale et frontale, pour impressionner villageois et visiteurs. Il y avait même fait installer un miroir géant, au dessus d’une fontaine, pour terminer d’éblouir la population.

IMG_0077 (2)

 

Lou & Vivi

Pas de commentaires à “ La Citadelle et le Palais Sans Souci ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|